la volonté du D

Rentrez dans l'univers de One Piece et incarnez un pirate, un marine, un révolutionnaire et bien d'autres groupes encore
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Avis à tous, ce forum sera déplacé d'ici quelques semaines ==> Renouvellement du Staff, nouveau design, nouvelles règles... Tout ça pour vous!

Partagez | 
 

 (Quête) Une escale imprévue pour un bien joli cadeau

Aller en bas 
AuteurMessage
Zorro Roronoa
1er Escrimeur du monde
1er Escrimeur du monde
avatar

Masculin
Nombre de messages : 276
Age : 27
Date d'inscription : 25/11/2007

Feuille de personnage
PV:
1100/1100  (1100/1100)
Endurance:
1000/1000  (1000/1000)
Prime: 116 000 000 Berrys

MessageSujet: (Quête) Une escale imprévue pour un bien joli cadeau   Ven 12 Juin - 1:45

Première partie : un violent changement de direction




Tout était calme sur les mers, seul le bruit des voiles et des vagues causées par le sillon du bateau se laissait apprécier. L’équipage de Zorro avait quitté Arabasta depuis quelques jours et le temps était au beau fixe. Aucun nuage n’avait été aperçu. Sur le navire régnait un calme reposant… Shin était sur le pont, pensif. Il était heureux d’avoir repris la mer avec Zorro mais ses anciens compagnons absents gravaient en lui un vide immense. Natsuko était occupé à la navigation et Zorro… à faire la sieste. Tout ce petit monde bien tranquille allait bientôt voir ce silence rompue par la navigatrice, laquelle fit violemment demi-tour et mis le cap dans une tout autre direction. La manœuvre brusque réveilla le capitaine qui sortit coléreux de sa chambre.

« Natsuko qu’est-ce que tu fou?!! »

Il n’eu aucune réponse. Tout cela n’eu pas l’aire d’ébranler les pensées de Shin qui n’avait pas bougé d’un millimètre. Zorro rentra en trombe dans la cabine de navigation.

«Pourquoi t’as changé de direction comme ça? »
« Le cap n’était pas le bon . A vrai dire j‘ai oublié de te donner une lettre de la part de Yatoku. Prend-là je l‘ai mise sur la chaise juste derrière toi.»

Zorro à peine remis de son réveil tumultueux, fut complètement déboussolé par ce que venais de dire Natsuko. Il s’empressa de saisir la lettre et de la lire.


Zorro,



J’ai appris aujourd’hui que tu étais remis sur pied ; si tu lis cette lettre c’est que tu à accepté mon aide ainsi que celle de ta nouvelle navigatrice. Je fais ça avant tout pour rétablir l’équilibre des forces dans le nouveau monde et parce que je sais que tu es quelqu’un qui n’empiéteras pas sur ma quête pour devenir seigneur des pirates. Je te fais cadeaux de tous les éternals pose (ou presque) que l’on peut trouver sur Grandline ; avec ça tu n’auras pas de difficulté à retrouver le chemin du nouveau monde. Pour ce qui est du passage entre les deux parties de Grandline débrouille toi pour arriver à l’archipel Sharbondy en passant par Enies Lobby , ta navigatrice devrait réussir a y arriver sans encombre, fais lui confiance.

Je t’attendrais certainement sur la deuxième partie de Grandline. Je te met en garde : Parmis les empereur tu connais sûrement « Yoru le populaire » Mais le dernier est encore pire que lui, je l’ai rencontré il y a peu de temps, il est plus jeune que nous et se prend pour le seigneur des pirates. Je te met en garde : cette aspect puérile qu’il cultive n’est qu’une façade il est très fort et très puissant. Je doute que tout accord ou alliance ou même entente avec lui soit possible, enfin… sait-on jamais.

Tu es peut-être fort Zorro mais là-bas sans une puissante armada tu ne vaudras plus rien et ce n‘est pas bon pour le pouvoirs des empereurs. C’est pourquoi je te prie d’accepter encore une aide de ma part. Rend toi à Water Seven là bas j’ai mon meilleur charpentier qui y travaille. Il sait que tu vas y venir et a pour mission d’améliorer comme il se doit ton navire avec tout un attirail d’armes et d’équipements… Aussi j’ai constitué une flotte, la dernière en date ; tous sont des hommes fidèles et droit. Ils ne rêvent que d’une chose servir : la cause d’un grand capitaine. C’est pourquoi je te les envois à Water Seven. Tu n’imagine même pas le bonheur qu’il on ressentis quand ils ont appris qu’il allait être mutés sous les ordres de Zorro Roronoa l’empereur ; certain son même de grand admirateur.
J’espère que je n’est rien omis de te dire. Sauf peut-être que leur capitaine se nomme Misao Honjin, et que la flotte comporte trois navires d’environ une soixantaine d’hommes chacun .


Lorsque tu auras lu cette lettre tu te devras de la brûler, on ne sait jamais qui peut tomber dessus et découvrir notre alliance, bien qu‘assez peu dangereuse pour le gouvernement soit-elle. Toutefois si cela remontait aux marine ils n’hésiteraient pas à attaquer avec tous leur effectif le nouveau monde et à supprimer l’ordre des empereurs faisant très probablement disparaître avec eux celui des pirates.
A la revoyure … (Tu remarqueras que j’ai pas dit une seul ânerie dans la lettre … les temps sont durs et l’humour s’efface)

Y.S.



Zorro compris alors pourquoi le cap avait changé. Cela l’arrangeait quelque part, car il ferait escale bien plus rapidement que prévu étant donnée la proximité de l’île de Water Seven. Encore une qui lui rappellerais des souvenirs…
Il brûla la lettre comme indiqué et retourna faire la sièste.






(fin de la première partie)

________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lavolontedu-d.frenchboard.com
Zorro Roronoa
1er Escrimeur du monde
1er Escrimeur du monde
avatar

Masculin
Nombre de messages : 276
Age : 27
Date d'inscription : 25/11/2007

Feuille de personnage
PV:
1100/1100  (1100/1100)
Endurance:
1000/1000  (1000/1000)
Prime: 116 000 000 Berrys

MessageSujet: Re: (Quête) Une escale imprévue pour un bien joli cadeau   Sam 13 Juin - 16:16

Deuxième partie : La marine s'en mèle



Après le dernier changement de cap de l’équipage, par négligence de Natsuko, l’équipage avait retrouvé une atmosphère calme, et le capitaine s’était retiré dans sa chambre pour y continuer sa sieste. Mais le silence fut bientôt brisé par un coup de canon… Ce qui ne manqua pas de réveiller le capitaine.

*B*** ils vont me laisser faire ma sieste!!?*
« Celui qui a tiré avec ce canon va m’entendre! Shin! »
*Une seconde… Le bateau n’est équipé d’aucun équipement ni aucune arme…*


Zorro compris que le bruit de tire ne provenait sûrement pas de son navire. Sa plus grande crainte était que celui-ci vienne d’une flotte de la marine. Avaient-ils appris que l’escrimeur était revenu? Comment auraient-ils pu trouver sa position aussi rapidement? Et par-dessus tout Zorro souhaitait cacher son statut d’empereur. Il se pressa de sortir sur le pont afin de se rendre compte de la situation. Il ne tarda pas à voir le drapeau de marine… Leur navire était seul mais semblait superbement bien équipé. Il était à peu près à cinq cent mètres de distance du leur. Un second tire, raté encore une fois, se fit entendre. Shin avait rejoint Zorro et allèrent ensuite rejoindre Natsuko dans sa cabine qui se démenait pour fuir le navire ennemi.

« Ne vous inquiétez pas j’en ai vu des bien plus coriaces. Je pense que c’est un petit équipage avec à sa tête un lieutenant tout au plus. Rien de bien méchant comparé à la flotte d’un amiral »
« Tu t’es frotté à des amiraux?! »
« Shin on s’en fou de ça! Natsuko dis moi, tu estimes leur nombre à combien à peu près? »
« Une cinquantaine, grand maximum »
« Alors continu de diriger le navire de façon à ce qu’ont soit hors d’atteinte de leurs tires. Je vais me rendre sur leur bateau en douce et neutraliser leur équipage. J’aimerais mieux qu’ils ne sachent pas que Zorro Roronoa est de nouveau sur les mers, on risquerais d‘augmenter ma prime et de lancer énormément d‘effectifs à nos trousses. »
« Ok, je te souhaite bonne chance. Tu peux y aller on est hors de porté de ces canons. »
« Shin tu reste là, je vous ferais signe, lorsque vous pourrez me rejoindre. »

Zorro sorti de la cabine et sauta du navire. Sa capacité d’apnée était suffisante pour atteindre le navire des marines. Ce dernier poursuivait sa chasse, sans se douter qu’un certain empereur des mers était sur leur embarcation, près à tous les tuer. Zorro était parvenu sans mal à l’arrière du bâtiment et s’apprêtait à rentrer dans les cabines. Tous les hommes semblaient les avoir quittés, tous occupés sur le pont dans leur poursuite du navire pirate. L’escrimeur en profita pour neutraliser tous les escargophones, empêchant ainsi toute communication susceptible d’apporter un peu de renfort…
A quelque mettre de là sur le pont du navire de la marine…


« Lieutenant! Vous reconnaissez ce pavillon?! »
« Bien sûr, je ne l’ai peut-être jamais vu de mes propres yeux mais comment ignorer la signification de ce drapeau. J‘espère qu‘il n‘ai pas aussi fort qu‘on ne le prétend ce Zorro Roronoa. »
*Toujours est-il qu‘il vaudrait mieux être sûr de notre coup ; un pirate avec une prime de 100.000.000... Ce serait un tournant décisif pour ma carrière *
« Je vais appeler du renfort reste là et occupe toi de donner l’ordre de tirer dès que nous arriverons à sa portée »
« A vos ordre. Mais je me permet de vous dire que leur navire est bien plus rapide que le notre et que nous avons toutes les difficultés du monde à l’atteindre. »
« Lavette… tu tiens à ton post?! Alors rattrapez moi ce navire et coulez le! »

Le jeune lieutenant, était pleins d’ambitions et rêvait de faire de cette interception hasardeuse, le plus beau coup de sa carrière. Il pénétra dans la cabine de navigation où, à sa grande surprise, il ne vit pas d’escargophone. Il cru tout d’abord qu’on l’avait déplacé mais il compris qu’il avait tord quand un homme muni de trois sabres, et dont le visage se distinguait difficilement à cause d’un foulard vert qui cachait presque ces yeux, lui fit face. Le lieutenant n’eu pas le temps de dire une parole que son opposant se déplaça, tel un éclaire, juste derrière lui. Un sabre était près de lui trancher la gorge…

«C’est toi Zorro n’est-ce pas… »
« C’est pas toi qui pose les questions alors ferme là. … Alors lieutenant, tu vas me dire comment tu as su que mon navire était ici. »
« Tu croit vraiment que je vais te répondre … »

Le Lieutenant dégaina un sabre et se dégagea de l’étreinte de l’Escrimeur. Ce dernier fut amusé de voir que le marine croyait dur comme fer qu’il pouvait le battre à l’épée. Son adversaire, sûr de lui s’élança vers Zorro pour lui porter un coup de sabre. Soudain, dans son élan, sa vitesse s’accru fortement. Sur l’effet de surprise Zorro pu tout juste esquiver l’attaque qui lui entailla légèrement le torse. L’empereur commentait à se dire qu’il ne fallait pas le sous-estimer, c’était tout de même un lieutenant. Tout cela n’avait pas manqué de faire du bruit qui interpella les nombreux marines de l’équipage. L’escrimeur s’empressa de prendre le premier bibelot qu’il avait à sa disposition et barricada la prote de la cabine avec. Il savait cependant qu’elle ne tiendrait pas longtemps et que les marines allaient, sans trop de mal, la forcer.

« Désolé mais ta course s’arrête ici pirate, dans quelques seconde ce sont des dizaines d’hommes qui vont te sauter dessus »
« Et… alors?! »

- La chasse au crabe -

Zorro plaça ses sabres sur sa gauche avec un troisième à la bouche, comme pour imiter la pince d’un crabe. D’un seul pas rapide il s’avança vers le lieutenant et trancha. Ce dernier fut presque tué par l’attaque. Il était couvert de sang et gisait sur le sol. L’escrimeur s’accroupit à sa hauteur …

«La porte de va pas tarder à céder il fallait donc que je finisse notre altercation rapidement. Si tu veux vivre je te laisse le choix de me dire ou pas la raison de ta présence dans cette mer.»
« Si tu veux tout savoir, on t’as rencontré par hasard… Mais vu que tu ne t’ai pas contenté de fuir… et que tu a bousillé… tous les escargophones… et que tu veux savoir pourquoi on est là… je présume que t’as beaucoup de choses à cacher Zorro! Peut-être que tu fait partie d’une organisation qui agit dans l’ombre et que si ça se sait tu risque gros… tu veux cacher le fait que tu soit revenu? Ça sert à rien ta prime est déjà très importante et tu es toujours considéré comme vivant pour le gouvernement mondial. »
« Tu es au courant de trop de chose, j’espère que tu n’as pas eu le temps de parler de ça à d’autre ; beaucoup de tes suppositions son vraies et tu pourrais déduire les choses que je ne veux pas ébruiter.»

Zorro qui n’avait pas pour habitude d’achever ses ennemis se fit ici une joie de lui assigner le coup de grâce. Il n’eu pas à attendre longtemps pour que les marines ouvrent la porte. Voyant leur dirigeant à terre, plein de sang, devant eux, ils furent sous le choc. Zorro était face à eux et leur porta un Falcon Waves des plus redoutable. Cette technique, qui consiste à tourner sur lui-même avec un sabre dans chaque main, venait de lui permettre de passer la horde de marine qui se tenait devant lui telle une barrière infranchissable. Certains marines étaient passés par-dessus bord, d’autres avait vu leurs membres coupés ; pour la plupart le coup ne s’avéra pas mortel mais les blessa gravement. Tout l’équipage étant immobilisé ce qui laissa le champ libre à Zorro pour se diriger vers un canon qu’il retourna en direction du navire de la marine. Les membres d’équipage encore en vie, voyant la manœuvre que l’escrimeur s’apprêtait à faire, le supplièrent de ne pas faire cela. Mais Zorro avait une profonde rage contre la marine et les cris désespérés de ces hommes ne lui faisait ni chaud ni froid. Il alluma la mèche du canon qui était chargé…


(fin de la seconde partie)

________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lavolontedu-d.frenchboard.com
Zorro Roronoa
1er Escrimeur du monde
1er Escrimeur du monde
avatar

Masculin
Nombre de messages : 276
Age : 27
Date d'inscription : 25/11/2007

Feuille de personnage
PV:
1100/1100  (1100/1100)
Endurance:
1000/1000  (1000/1000)
Prime: 116 000 000 Berrys

MessageSujet: Re: (Quête) Une escale imprévue pour un bien joli cadeau   Sam 13 Juin - 18:56

Troisième partie: Une bien brève escale




Le navire se brisa en deux sous le coup de l’explosion, et sombra dans les eaux de Grandline. Les deux compagnons de Zorro ne manquèrent pas le spectacle et Natsuko ainsi que Shin s’employèrent à replier les voiles afin de ralentir l’allure du navire pour que l’escrimeur puisse les rejoindre. Ce dernier ne tarda pas a remonter sur son navire, trempé jusqu’aux os et convers du sang des marines qu’il venait d’abattre sans pitié.

« Zorro tu… »
« Oui… il le fallait, leur lieutenant m’a dit qu’il nous avait trouvé par hasard mais je ne veux prendre aucun risque avec la marine. On sera plus tranquille maintenant. Pourvu qu‘il n‘est pas prévenu de renfort…»

Le Bateau continua sa route vers Water Seven qui n’était plus très loin. Le petit équipage dû se préparer pour l’escale, Zorro souhaitant faire au plus vite. En effet, Water Seven est souvent l’endroit où l’on croise de nombreux marines venir pour le commerce de navire. Le passage sur l’île devra donc se faire bref… Mais, c’était sans compter la nuit qui n’allait pas tarder à tomber. Le capitaine décida donc de passer la nuit a bord du navire et d’attendre le lendemain matin pour jeter l’ancre.
L’escrimeur eu un peu de mal à trouver le sommeil après avoir tué tant d’hommes innocents, mais il savait qu’il s’agissait d’un sacrifice nécessaire si il voulais sauver sa peau, son secret et maintenir l’ordre au sein du nouveau monde. Il se rassurait en se disant qu’il était certainement le moins cruel des empereurs.
Dès les premiers rayon de soleil, l’équipage mit les voiles et arriva à destination environ deux heures après. L’île se dessinait peu à peu à l’horizon. Seul Shin, qui n’y avait jamais mit les pied se trouva émerveillé par cette immense ville fontaine.


« Je connais le canal par lequel il est préférable de passer si l’on veux être les plus discret possible. »
« Allons par là alors, je te fais confiance. »

Shin continua d’admirer silencieusementle paysage. Le navire remonta tranquillement le canal jusqu’à l’adresse du charpentier de Yatoku. Lequel, bizarrement de fut pas très bavard et se contenta de déposer les armes dans le navire de Zorro. Au bout d’une heure et après avoir déposé tous les canons il changea littéralement d’attitude et décida de faire entrer Zorro dans son atelier afin de lui parler.

« Milles Excuses pour cette hospitalité mais pendant que j’était occupé à charger votre navire, j’ai reçu un coup de fil d’un informateur au sein de la marine. Il semblerait qu’un équipage de marine est été décimé non loin d’ici et toute les accusations porte sur vous à ce qu’il parait. De plus ils suppose que vous êtes ici. »
*Il y a donc eu des survivants…*
« Je voulais faire au plus vite et sans me faire remarquer au cas où les marines présents sur l‘île nous surveillent, d’où ma froideur ; désolé. Je ne souhaite pas être impliqué avec vous là dedans, et j’avais peur que les marines se pointe à tout moment. Seulement je viens juste de recevoir un deuxième coup de fil de mon informateur me disant que la marine rassemble des troupes sur le lieux de l’accident et qu’il faudra bien compter quatre bonnes heures avant qu’ils n’atteignent la ville. Je vais donc pouvoir vous installer quelques petit équipement sur votre navire afin d’en alléger le poids en remplaçant quelques matériaux. Vous devriez gagner considérablement en vitesse après ça. Et puis, j’allais oublier, vous allez hériter d’une arme spécialement faite pour vous. »
« Quel genre d’arme? »
« Le lanceur de lames… »

Cette toute dernière invention avait été créée par le charpentier à l’image de l’escrimeur et sous ordre de Yatoku. Elle se présente, en effet, comme une longue machine toute fine, se fixant à la place de la proue, permettant de lancer, à la verticale, trois grandes lames d’environs six mètres chacune et tournant sur elles même à une vitesse folle. Elles peuvent, si un navire ennemi se trouve dans un angle de 30° devant le navire, trancher littéralement ce dernier.
Zorro fut surpris de voir ces immenses lames s’installer sur son bateau. Le charpentier en mit quelques une en réserve dans la calle. L’escrimeur était comme en admiration devant son bâtiment qui était, en plus d’être beau à ses yeux, à son image. Les travaux sur le navire commencèrent une fois l’installation du lanceur de lames installé. Le charpentier, aidé par quelques ouvriers, terminèrent à temps le travail et le navire pu reprendre sa route. Zorro attendit donc que le charpentier en eusse fini avec sa conversation escargot-phonique pour le remercier, avant de lever l’ancre.


« Bien, je pense que l’on devrait éviter de croiser la marine au retour, il a tout installé plus vite qu’il ne le prévoyait. »
«Dommage qu’on est pas pu s’arrêter plus longtemps ici, je suis dégoûté »
« T’inquiète pas Shin, il y a d’autres très beaux endroits sur la route de tous les périls. »

« Vite dépêcher vous!!! Il faut vous barrer! J‘était en conversation avec mon informateur, et il paraît que la marine est très proche d‘ici!»
« Merde ça craint! Bon mettez les voiles ont se barre d’ici au plus vite! Merci pour tout, j’espère qu’on pourra vos rendre l’appareil un de ces jours »
« C’était un plaisir pour moi de servir l’intérêt de la piraterie plutôt que celui des marines pour une fois. Bon vent à vous!»

Et c’est ainsi que l’équipage redescendit le canal pour partir au plus vite du secteur. Il furent tout juste sortit de l’île que sur l’horizon brumeux se dessinait, peu à peu, la silhouette de navires… Les marines étaient là. La flotte comptait sept bateaux et cette fois, il y avait peu de chance pour qu’il ne s’agisse que de lieutenant. L’inquiétude était grandissante dans l’équipage de Zorro, qui lui ne laissait rien paraître. Quoi qu’il advienne il avait un but, quelque chose à réaliser et il ne pouvait de résoudre à mourrir ici…

« Je ne laisserais pas la marine disposer de mon destin à sa guise. »

Toutefois tous étaient réalistes : il n’y avait aucune issue, et la marine était supérieur à eux. Zorro décida tout de même de se battre pour l’honneur. Il se dirigea vers la proue afin de tester sa nouvelle arme. Pendant ce temps les premiers tirs du côté de la marine se firent entendre. D’ici peu leurs boulets de canon toucheraient le navire des pirates. Il n’y avait plus le temps, il fallait utiliser le lanceur de lame. Zorro disposait de quatre bouton permettant de l’utiliser : trois pouvant lancer chacun une lame ou un autre permettant de lancer les trois en même temps. La formation de la marine avançant en ligne, le capitaine compris que lancer les trois en même temps avait de grandes chances de couler trois de leur navire. Il ne réfléchi alors pas plus longtemps et fit sa manœuvre…
Et ce fut trois lames d’aciers qui sortirent de la proue et se dirigeaient pile sur les trois navire du milieu de la flotte marine. Ces derniers se firent surprendre par la portée de l’attaque et se firent trancher en deux.
Il restait à présent quatre navires et leur supériorité numérique leur donnait toujours un net avantage. Le temps de se rendre à la calle chercher des lames pour le lanceur était insuffisant et la marine aurait vite fait de bombarder et couler le navire de l’empereur.


Tout espoir semblait les avoir abandonné…
(fin de la troisième partie)

________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lavolontedu-d.frenchboard.com
Zorro Roronoa
1er Escrimeur du monde
1er Escrimeur du monde
avatar

Masculin
Nombre de messages : 276
Age : 27
Date d'inscription : 25/11/2007

Feuille de personnage
PV:
1100/1100  (1100/1100)
Endurance:
1000/1000  (1000/1000)
Prime: 116 000 000 Berrys

MessageSujet: Re: (Quête) Une escale imprévue pour un bien joli cadeau   Dim 14 Juin - 17:30

Quatrième et dernière partie: Des renforts qui tombent à pique.




Les navires de la marine se rapprochaient dangereusement de celui de Zorro qui ne pouvait plus faire demi-tour. Les marines allait le bombarder d’ici quelques secondes et ce serait sans doute la fin pour l’empereur. Ce dernier n’avait de cesse de se dire que par sa faute, l’ordre des empereurs risquait de flancher et qu’il devrait bel et bien mourir ici.
Soudain, l’horizon s’assombrit…
Shin, qui s’était placé sur le plus haut des mats pu distinguer la silhouette, encore brumeuse, de trois navires.


« Zorro!! Trois bateaux en vue! Ils sont droit devant juste derrière ceux des marine! »
«Merde! Quatre navire leur suffisait largement! Pas besoin qu’il s’en ramène encore plus! »

Le capitaine avait perdu tout espoir et ordonna à son équipage d’abandonner le navire et de sauver leur peau avant tout. Ils ne pourraient pas lutter sans armes et à trois contre une flotte de sept navires. De plus, Zorro se doutait que les trois autres étaient sûrement dirigés par de hauts gradés. Il savait que seul, il aurait peut-être pu s’en sortir mais ce qui l’énervait le plus c’était qu’il tenait à son équipage et qu’il voulait les protéger.
Alors que tout allait bientôt être fini pour eux un des quatre bateaux de la marine, en première ligne sombra d’un seul coup, comme aspiré par les eaux, devant les yeux ébahis des trois pirates. Soudain ce sont les trois navires de seconde ligne qui se mire à ouvrir le feu. Zorro, dans l’incompréhension la plus totale, ordonna alors à Shin de remonter sur le mat afin de vérifier qu’il s’agissait bien de marine. Shin ne pu le vérifier, car ils n’étaient pas encore assez proche d’eux. Il redescendit afin de prendre une longue-vue puis remonta sur son mat…


« Leur pavillon… est… »
« Shin dis nous ce que tu voit! »
« C’est le même pavillon… »
« Shin! Tu veux que je te scalpe!? Fais nous partager! »

Shin, un peu sonné, redescendit du mat calmement.

« Zorro, tu ne vas pas me croire… Ce sont des pirate. »
« Quoi? Pourquoi des pirates nous viendraient t-il en aide? »
« C’est pas tout… »
« Quoi? »
« Ils ont exactement le même pavillon que nous. »

La tête de Zorro devint alors toute pâle. D’autant plus lorsqu’il vérifia les dires de Shin en allant lui-même faire l’observation. Son étonnement était justifié. N‘innombrables interrogations subsistaient en son esprit … Pourquoi des pirates viendrais aider leur équipage? Comment un des navires des marines avait-il pu couler par le fond d’une telle manière? Et puis surtout, pourquoi avait-il le même drapeau qu’eux? L’empereur se rappela alors un détail qu’il avait omis…

«Bon sang, mais c’est ça! »
« Zorro? Tu as une explication à ce qui vient de se passer? »
« Écoutez, je ne vous ai pas tout dit. Yatoku, m’a non seulement offert tout l’armement du navire et ses améliorations, mais aussi il a dit qu’il m’enverrait une flotte de trois navires. Voilà pourquoi ils ont le même drapeau et pourquoi des pirates nous aides… Ils sont avec nous… Ils sont… mes hommes »

Zorro tenait un sourire revanchard et pris la décision d’aller aider sa flotte. A peine quelques secondes plus tard l’avant dernier navire marine restant fut aussi coulé par le fond. Ce qui laissa, une nouvelle fois, perplexe Zorro et ses compagnons. Bientôt, la flotte des trois navires encercla complètement le bateau marine restant, qui choisi de déposer les armes plutôt que de se faire tuer. Des hommes, tous K.O., se mirent à remonter à la surface. L’équipage de Zorro était encore un peu éloigné de la scène et ne pu qu’observer, non sans une certaine admiration, la puissance de sa nouvelle flotte.
Un homme, de la flotte pirate, d'environ une trentaine d'année, posa un pied sur le navire de la marine…

« Je demande à voir le chef de toute cette bande de minable. »

Un personnage, plutôt vieux, s’avança…

« Je suis le plus haut gradé de ce navire, notre lieutenant étant un des nombreux hommes qui jonchent le sol des mers tout autour de nous, je parlerais en son nom! »
« Bien, je n’aurais qu’une question sal vieillard. Connais tu le capitaine Misao Honjin? »
« Il est depuis peu responsable d’une flotte de l’empereur Yatoku et il est recherché par la marine. »
« Oh! Tu connais donc cette homme? Pourrais-tu me dire à combien s’élève sa prime? »
« Elle à été fixé la semaine passé à 100.000.000 de berrys. »
« Seulement?! Bon je devrais m’en contenter… »
« Tu sait où se trouve cet ordure?! »
« Hoohahahhaa, tu l’as en face de toi! »

Sur ces paroles Misao fit sortir de nombreuses ronces du sol du navire qui vinrent s’enrouler autour de tout les membres de la marine, les immobilisants.

« Mais qu’est-ce que tu nous a faits?! »
« Ce sont juste des ronces, ça ne fera que vous écorcher un peu plus si vous vous débattez… »
« T’es malade!?! Arrête ça tout de suite »

-éclosions-

Toutes les ronces avaient déjà plongées dans l’effroi les marines. Mais le nom de la technique que venait de prononcer Misao les avaient emmener à la peur… Ce furent soudain des roses qui s’ouvrir sur les ronces… des roses noirs…

« Une fois que je serais parti mes roses noirs fanerons et émettrons un poison neurotoxique qui vous tuera tous dans la seconde. »

Des cris d’abomination se firent entendre. Misao se retira tranquillement du navire de la marine sur le sien. Le bateau de Zorro allait au même instant avoisiner celui de Misao. Il sauta alors du sien sur celui de ses nouveaux hommes. Ceux-ci le saluèrent chaleureusement et Misao vint a sa rencontre.

« Bonjour Zorro, c’est un grand honneur pour nous tous de servir ta cause. Dès aujourd’hui nous t’accompagnerons partout mon ami. »
* C’est quoi ce gars?! Il parle avec trop de manière et ça va pas avec son physique…*
« Merci de nous avoir aidé, mais je ne sais pas si je doit accepter que nous formions tous un seul et même équipage. »
« Ne t’inquiète pas nous seront pas tout le temps dans vos pattes. Notre rôle sera juste de rester pas très loin de vous pour vous venir en aide en cas de besoin. J’y pense tu arrive pile à temps pour voir le spectacle! »
« Le spectacle…? »

Misao invita l’empereur à se retourner. Ensemble ils virent l’équipage de la marine tomber les uns après les autres comme de vulgaire marionnettes. Le poison des roses les avaient littéralement atteint et tués en quelques secondes. Zorro ne savait quoi penser de cet acte. Il était à la fois impressionné, étonné et perturbé par toutes ces vie ôtées si rapidement. Le capitaine fit ensuite la connaissance des responsable de l’attaque qui avait coulée les navires. Il s’agissait de deux hommes poissons membre de son équipage et doté d’une incroyable force. A eux deux, ils avaient coulés des navires de la marine et tués tous leur occupant sous l’eau.
Misao invita ensuite Shin et Natsuko sur son navire afin d’y faire plus ample connaissance autour d’un verre de rhum. La flotte repris son aventure. Zorro était content de ses nouvelles recrues avec lesquels il fit la fête sur leur navire jusqu’à l’aube du lendemain…
(fin de la quête)

________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lavolontedu-d.frenchboard.com
sandy
Capitaine de l'équipage des Kaisoku Moeagaru
Capitaine de l'équipage des Kaisoku Moeagaru
avatar

Masculin
Nombre de messages : 756
Age : 24
Localisation : Logue Town!!!
Date d'inscription : 22/11/2008

Feuille de personnage
PV:
475/475  (475/475)
Endurance:
275/275  (275/275)
Prime: 60 000 000 de Berrys

MessageSujet: Re: (Quête) Une escale imprévue pour un bien joli cadeau   Dim 14 Juin - 17:55

Excellent rp bravo!!!
Comme tu as beaucoup de récompenses, je te donnes moins d'xp que prévu pour que se soir équitable.
-flotte entière acquise
-Pv +10
-Vitesse +30 pour le navire
-5 canons causant +5 d'attaque
-lance lames acquis +30 attaque!
Bravo, ton rp est quasi-parfait...^^
Malgré quelques fautes d'orthographe mais cela ne m'a pas gené dans ma lecture donc BRAVO!!!

J'oubliais +200 xp (a discuter avec les autres admins pour l'instant!)

________________________________
La volonté est la clé de tout



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Silver
Membres de l'équipage de Zorro
Membres de l'équipage de Zorro
avatar

Nombre de messages : 207
Age : 25
Date d'inscription : 22/12/2007

Feuille de personnage
PV:
425/425  (425/425)
Endurance:
375/375  (375/375)
Prime: 2.300.000 Berrys

MessageSujet: Re: (Quête) Une escale imprévue pour un bien joli cadeau   Dim 14 Juin - 20:50

J'aime bien ton rp, toujours dans ton style
Le renversement de situation est pas mal, j'étais tout de même sur la piste Wink

________________________________


Fiche technique Ici
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zorro Roronoa
1er Escrimeur du monde
1er Escrimeur du monde
avatar

Masculin
Nombre de messages : 276
Age : 27
Date d'inscription : 25/11/2007

Feuille de personnage
PV:
1100/1100  (1100/1100)
Endurance:
1000/1000  (1000/1000)
Prime: 116 000 000 Berrys

MessageSujet: Re: (Quête) Une escale imprévue pour un bien joli cadeau   Dim 14 Juin - 22:01

Merci ^^

Je suis content que mon rp et le retournement de situation plaisent =)

________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lavolontedu-d.frenchboard.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: (Quête) Une escale imprévue pour un bien joli cadeau   

Revenir en haut Aller en bas
 
(Quête) Une escale imprévue pour un bien joli cadeau
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Prendre son temps pour manger
» Petit imprévu pour une première mission [PV Halibel & Byakuya]
» Le sacrifice d'une vie pour une autre
» 16 hivers [pv Danette]
» Duo de roux, être discret pour le bien de l'illégalité

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
la volonté du D :: Grandline :: Water Seven-
Sauter vers: